Berlin

We spend a week to Berlin. A week full of meetings as usual but also with some bad adventures. Attention the narrative begins …
A summary in English at every end of article  from now … enjoy 🙂

Nous avons passé une semaine à Berlin. Une semaine pleine de rencontres comme toujours mais aussi avec quelques galères. Attention le récit commence…

Un début difficile (9/08)

 

Arrivée à Berlin 15h30. Nous décidons d’aller jusqu’à Alexander platz afin de trouver un point internet pour contacter le couchsurfeur qui peut nous recevoir.

Nous tombons sur un hostel avec le wifi gratuit. Nous lui envoyons un mail pour le prévenir de notre arrivée et nous en profitons pour faire d’autres requêtes pour le reste de la semaine. 19h, nous n’avons pas de nouvelle du couchsurfeur, nous décidons de voir s’il reste de la place à l’hostel pour la première nuit. Et non pas de place ! En même temps en plein mois d’août, fallait s’y attendre ! Ils nous indiquent les autres hostels. Nous nous mettons donc en quête d’un hébergement. Il est 20h et la nuit tombe. Les sacs sont lourds, Laura décide de rester avec les sacs tandis que Raphaël part à la recherche de places dans les hostels des environs. Une heure plus tard, il revient brecouille comme on dit dans le bouchennois. Nous aurions dû y penser, nous sommes samedi soir et c’est les vacances.

Enfin bref, nous nous retrouvons à errer dans les rues. Pas facile de planter la tente en plein centre-ville. Nous partons dans un autre quartier à une heure de marche de là, où se trouvent la plupart des hostels. Il est 2h du matin, nous sommes crevés, et les hostels que nous trouvons sont soit trop cher, soit complet. Nous atterrissons au Odyssée hostel où il n’y a pas non plus de place. Nous négocions avec le barman pour passer la nuit dans le bar et repartir au petit matin. Il y a le wifi, nous en profitons pour vérifier si des couchsurfeurs n’ont pas répondu. Le barman nous offre du lait, et du thé pour tenir la nuit. Très gentil ! Il est 6h, des français rentrent de soirée, nous commençons à discuter un peu. Le temps passe plus vite. Entre-temps, le couchsurfeur nous laisse un numéro pour le joindre. Nous quittons l’hostel à 7h. Nous attendons 10h pour essayer de le joindre mais sans réponse. Nous essayons plusieurs fois dans la journée mais sans réponse. Nous sommes crevés, nous décidons de prendre une chambre dans un hostel du centre pour la nuit. Notre budget de plusieurs jours est flingué, mais au moins nous allons nous reposer.

  Lire la suite

Publicités