Volontariat ou comment devenir berger en Mongolie / Volunteers in Mongolia

(English resume at the end of the article)

Countryside

Countryside

Trek et ballotement

Bayara est prévenu de notre arrivé à Muron nous serons donc à Hatgal d’ici peu. Après ces 17h de bus très folklorique (musique mongole, route en terre et partage de notre place avec le deuxième chauffeur), on découvre qu’un taxi nous attend pour nous amener à Hatgal. On est content d’être attendu par quelqu’un même si d’un autre coté on voulait tenter l’autostop. On déchante lorsqu’on découvre que Bayara a envoyé un taxi nous récupérer. Ça nous revient à 60 dollars à trois pour une heure de trajet ! C’est quasiment le prix du bus pour venir à Muron. Bref trop gentils on ne refuse pas. On commence à se dire que volontariat et tourisme sont des mots un peu trop corrélés… On arrive chez Bayara en début d’après-midi, on découvre une jolie maison en bois avec deux yourtes dans le jardin. Il nous en ouvre une et y allume un feu. Le volontariat c’est pour le lendemain, aujourd’hui c’est repos après 17h de bus bien fatigantes et soirée avec Andreu notre ami catalan. Le soir même Bayara nous propose un trek de deux jours à dos de cheval avant de partir dans la campagne. Un peu naïf on se dit pourquoi pas. En attendant nous allons en voiture avec sa femme faire quelques courses pour notre repas du soir. Nous nous confectionnons des spaghettis à la sauce tomate tout ça dans le poêle au feu de bois. Le ventre rempli nous mettons quelques buches à brûler pour la nuit et allons-nous coucher. Lire la suite

Publicités

Mongolia here we are

 (Resume in English at the end of this article)

Départ pour Ulan Bator 

On the road to Ulan Bator

On the road to Ulan Bator

Et c’est parti pour 12h de bus !!

Tout se passe bien, c’est long mais la route est super…au début en tout cas ! Le passage de la frontière prend 2 à 3 heures et nous voilà enfin en Mongolie ! Les paysages changent radicalement, on aperçoit les premières yourtes. Nous sommes super trop méga content à l’idée de découvrir ce pays.

Lire la suite

Feelings about Russia / Regard sur la Russie

 

Moscou

Moscou

Notre ressentit sur ce pays

 

Nous sommes ravis de balayer nos clichés sur ce grand pays. Nous avons pu cerner également une forme de  propagande Américaine ou médiatique à l’encontre de ce pays, et l’impact de cette propagande sur les pays d’Europe. Créer des clivages nous éloignent les uns des autres. Ce grand pays peut paraître inquiétant pour l’autre côté de l’hémisphère plus par son indépendance en matière de ressources (alimentaire, gaz, …) qu’autre chose.

Lire la suite

Irkutsk and the Baïkal lake

(English resume at the end of the article)

Baikal map

Baikal map

Constantine House

Il est 7h du matin quand nous arrivons à Irkoutsk il fait plutôt froid 0°. Nous voilà en plein cœur de la Sibérie. Une nouvelle ville  à découvrir et un lac à explorer!! Nous prenons le bus d’après les indications de Constantine notre hôte. Comme assez régulièrement au sorti d’une gare des chauffeurs de taxi nous aborde. Nous arrivons à rejoindre Constantine devant sa fac de langue. Il y étudie l’anglais pour devenir traducteur. On sympathise vite. Nous passons la  première journée à discuter. Chez lui c’est un peu la maison des backpackers, il ne refuse aucune requête couchsurfing.

Lire la suite

Back to the Transsibérian

English resume at the end

Our train

Our train

Et oui nous voilà de retour dans le transsibérien, un nouveau placement, certes plus pratique si on ne veut pas passer nos journées allongé. Le seul souci c’est au niveau des sacs, moins pratique et moins facile d’accès. Il n’y a pas de place parfaite, mais c’est intéressant de le notifier. Sinon ce second trajet ne démord pas de notre premier ressentit. Nous ne nous sentons pas en danger ou quoique ce soit d’autres. Nous nous sentons même plus préparé (noodles achetés ) et œuf dur et crudité aussi. Par contre cette fois-ci nouvelle disposition, Nous avons un lit du dessous et du dessus. Le lit du dessous se transforme en table. Par contre on n’a pas de voisin du dessous et c’est un trajet qui comporte deux nuits et une journée. Nous avons donc eu moins d’interactions que la première fois.  Les journées étant les moments de rencontres.

Lire la suite