4 days, 3 nights: TheTranssibérian experience

(Resume  in english at the end of the article)

Waiting near the Railway station

Waiting near the Railway station

Nous voilà partit pour 4 jours de train. Il est 23h lorsque nous arrivons à la gare. Les nuits commencent à être froides et nous sommes loin de la Sibérie pour le moment. Nous prenons un thé dans une brasserie. Il est 00h quand nous entrons dans le train à destination de Novossibirsk. Nous sommes fatigués et enthousiasmé par cette nouvelle aventure. Le train semble interminable, nous sommes situés quasiment au bout.

The Transsibérian

The Transsibérian

Nous observons les fenêtres et découvrons les différents compartiments. On arrive enfin à notre wagon. Nous sommes agréablement surpris. On s’attendait à un décor plus rustre ; des lits en bois sans matelas, pas de place pour les sacs et plutôt sale. En fait pas du tout. Le wagon se compose d’une allée centrale et de lits superposés de chaque côté. Il y a des cloisons tous les 4 couchages qui permettent un minimum d’intimité.

P1100991

Wagon inside

Nous sommes sur les lits du dessus et faisons connaissance avec nos voisines du dessous. En effet il n’y a pas de table au-dessus, ni trop la possibilité d’être assis. La cohabitation est donc essentielle durant ces trajets longues distances et nous ça nous réjouis d’autant plus. Minuit passé, l’heure pour nous de faire nos lits avec des draps tout propre puis de se coucher. Nous découvrirons demain l’ampleur de ce train.

Laura’s bed

P1110005

Raphaël’s bed

Au réveil nos voisines nous invitent à les rejoindre pour déjeuner. Elles nous ont préparé un petit déjeuner à base de viande, d’œufs durs et quelques crudités. Ouah on est trop content de cet accueil matinal et ébahit par leur gentillesse. Nous rencontrons  à cet instant nos mamans de  substitution pour la trentaine d’heures qui suivent.

Nous observons que la vie du wagon se déroule principalement entre voisins du même compartiment excepté lors de long arrêt ou c’est le moment pour tous de prendre un peu l’air, de se ravitailler en nourriture ou boisson et pour les fumeurs de pouvoir enfin fumer une cigarette ou deux ou trois. . .

2eme jours, les toilettes sont toujours clean, nous sommes proches et pas d’odeurs, ce qui réfute ce qu’on a pu lire auparavant ; c’est même plutôt pratique d’être près des toilettes. Nous sommes une cinquantaine dans le wagon et les odeurs viendraient plutôt  du fait qu’il fait environ 23 degrés à l’intérieur et que les fenêtres ne s’ouvrent pas toutes. Et côté toilette c’est proche de l’entrée du wagon du coup il y a du passage et donc un peu d’air qui circule. Dans l’ensemble cela reste plutôt vivable.

De plus on ne s’attendait pas à avoir de l’eau chaude à disposition. En effet tout le monde achète des noodles pour la route et nous comprenons maintenant pourquoi.

P1100993

Hot water

P1110214

Toilet

Lorsqu’un arrêt dur plus de 10 minutes, nous sommes autorisés à sortir. Il y  en a environ 15/20arrêts par jours dont 3 durent plus de 10minutes. C’est le moment d’effectuer notre balade quotidienne. De faire quelques achats (boissons noodles) pour certains, et pour d’autres c’est achats de plateaux repas que des femmes vendent sur les quais. Ces arrêts sont importants pour les emplettes et les fumeurs, mais c’est aussi le moment pour tous de se dégourdir les jambes  surtout après trois jours dans un train. Egalement le moment de rencontrer les autres voyageurs du wagon et ceux des wagons annexes. Nous remarquons que le tabac à  rouler est un  bon créateur de lien social:). Les russes ne sont pas habitués à ce style de cigarettes et cela nous permet d’engager la conversation et surtout de paraître ‘hyper cool’.

3eme jour, la douche commence à se faire désirer. Heureusement nous arrivons le lendemain matin. Une petite pensée pour ceux qui restent jusqu’au terminus…encore 3/ 4 jours

Le wagon ne vit pas seulement au rythme des repas mais aussi des vendeurs en tous genres qui arpentent les allées du transsibérien. Vaisselles et verreries, bijoux, cartes postale 3D tout y passe ! Nous avons aussi le droit aux tricots fait main (pulls, chaussettes, gants, écharpes). De magnifiques pièces on pense tous les deux à nos mamans qui auraient appréciés quelques écharpes présentées. Malheureusement nous sommes rappelés par notre budget journalier et le peu de place qu’il nous reste dans nos sacs.

sellers time

Sellers time

Nous nous sommes posé la question du placement dans le train et de ce qui serait le mieux. Au fond cela dépend de tout un chacun; le plus important à nos yeux étant avec qui on se trouve dans les demi-compartiments et quel genre de relations s’établie par la suite. C’est tout de même plus agréable d’être avec des personnes a tendance amicales plus qu’asociales. Pour nous c’était super. Cependant nous avons passé 4 jours en grande partie allongé et à suivre le rythme d’autres personne. La prochaine fois nous essayerons autrement pour bénéficier d’un bout de table et être assis ou allongé quand ça nous chante. Affaire à suivre…

P1110021

P1110032

Novossibirsk railway station

Lecture, jeux, rencontre, repas et surtout repos. Voilà en résumé notre expérience a bord du transsibérien. Une expérience agréable et d’un autre espace-temps.

Vivement le prochain !

Nous arrivons à Novossibirsk, Oleg notre couchsurfeur est venu nous chercher, trop de chance. Ravis de ces trois jours mais aussi ravis d’en sortir et de retrouver un peu d’hygiène corporelle.. une bonne douche !!!

La suite dans le prochaine article…

 

 

English Resume

Here we are !  4 days in Transsiberian train. It is 11 pm when we arrive at the station. Nights begin to be cold. We take a tea in a bar. It is midnight when we enter in the train  to Novosibirsk. We are tired and enthusiasted by this new adventure. The train seems endless. We observe windows and discover the various compartments of the train according to the class. We arrive finally at our car. We are pleasantly surprised. The car consists of a main aisle and bunk beds on each side. There are partitions every 4 sleepings around which allow a minimum of intimacy.

The life of the car takes place mainly between neighbors of the same compartment excepted during long stop. Almost everybody go outside get a breath of fresh air , buy some food or drink. For the smokers to be finally able to smoke a cigarette or two or three…

We are on the beds of the top and meet our downstairs neighbours. Indeed there is no table above, and not so much the possibility of being sit, it’s pretty cool. Cohabitation is essential during these travel long distances. It’s late, we’re tired, time for us to make our beds and sleep. We shall discover the scale of this train tomorrow.

In the awakening our neighbours invite us to join them to have lunch. They prepared us a breakfast with meat, with hard-boiled eggs and some vegetables. Wow we are happy to this morning welcoming and stunned by their kindness. We meet at this moment our substitution moms for the following thirty hours.

Second day, toilet are always squeaky clean, we are close and no smells, what refutes what we were able to read previously; it is even better to be near toilet. You don’t need to wait cause you know when it’s available or not and your near the oudoor of the train so some air when the train stopped.

Good news! Hot water! We did not expect to have some free hot water.  Indeed everybody buys noodles for the road and we understand now why.  When a stops are more than 10 minutes, we can go out. There are approximately 15 stop per day and around three more of 10 minutes. It is the moment to take an air breath. Time to buy some pastas freeze-dried for some, and for others to buy tray meals which women sell on platforms. It is also the moment to walk more than 10steps. It allows to meet nice people to the other side of the car. Also the moment to smoke for Laura. We notice that the cigarette tobacco is a good creator of social link. The Russians are not used to this style of cigarettes and it allows us to strike up a conversation.

In brief a very good experience, we asked ourselves the question of the placement in the train and what would be best. Actually it depend with whom we are in the half-compartments. However we spent 4 days largely stretched out, to follow the rhythm of the other people to eat on a table.Not a big deal, but maybe next time we would try certainly one in a bed above and one down to benefit  of the table and sit when we want.

The car lives not only at the rate of the meals but also sellers. Dishes and glass factories, jewels, cards mail 3D everything passes there! We also have the right in knittings hand-made (pullovers, socks, gloves, slings). We both think to our moms who would appreciated some presented scarfs but we are called back by our daily budget and little space that it stays in our bagback.

Reading, games, meeting, meals and sleep.  A good summary of our experience aboard the Trans-Siberian railway. An unforgettable and to another space-time experience.

We arrive to Novossibirck, Oleg our couchsurfer came to pick us up, too lucky. Happy three days but also delighted to come out and take… a good shower!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s