Lithuania

(Resume in English at the end of article)

Une nuit à l’hostel

Painting in hostel

Painting in hostel

Nous arrivons sur Kaunas plus tôt que prévu ! ahah ! La couchsurfeuse ne pouvant pas nous accueillir la veille nous décidons de prendre un hostel pour la première nuit. On trouve un bus jusqu’à la vieille ville. Nous ne sommes pas mécontents du paysage ! Plutôt joli et du beau temps ! De plus en marchant un peu nous tombons sur l’office de tourisme. Un plan de la ville et quelques noms d’hostels en poche nous partons à la recherche d’un endroit pour dormir. Le Monkey bonks sera notre refuge. Très sympathique en plein cœur de Kaunas est celui que nous trouvons en premier. Nous rencontrons les employés, dont Siguté cha avec qui nous avons une longue conversation très intéressante sur le pays, la culture, mais aussi nos motivations personnelles dans la vie. Bref après une nuit saccadée due aux ronflements d’un de nos compagnons de chambre, nous passons une partie de la journée à l’hostel avant de rejoindre Agnè et Aisté dans leur rue à quelques minutes de là.

Fortress of  Kaunas

Fortress of Kaunas

Une visite de Vilnius et Kaunas avec Agné et Aisté Lire la suite

Warsaw the big city

( Resume in english in second part of the article 🙂 )

Une ville entièrement reconstruite

Nous sommes restés six jours et cinq nuits à Varsovie. Une capitale contrastée avec un centre historique à taille humaine, de jolis parcs disséminés ici et là ainsi que quelques rues autours très branchés (bars, boutiques..). Puis il y a le reste, tout autour des buildings à perte de vue. En effet la ville à été anéantie pendant la Seconde guerre mondiale puis rebâtie par la suite.

warsaw city center

warsaw city center

warsaw /  not the city center :)

warsaw / not the city center 🙂

Varsovie a été détruite à près de 80%. Plus de 700.000 Varsoviens, sur 1,3 million en 1939, ont péri pendant la guerre. Depuis la chute du communisme, elle vit un nouvel essor. En dehors du centre-ville on se déplace grâce à des souterrains. (photos) Nous nous sommes fait avoir plusieurs fois à vouloir traverser des boulevards mais en vain ou très difficilement. Les sous terrains sont partout et emmènent dans toutes les directions. Ceux sont de réelles galeries commerçantes ou se chevauchent des snacks, des bouis-bouis en tout genre et des bureaux de change. Nous devons trouver d’autres repères, car nous ne sommes pas habitués à devoir nous orienter de cette manière. Néanmoins, il est préférable d’utiliser ces souterrains car les attentes aux feux sont interminables, et le temps pour traverser très court. (Nous plaignons les personnes âgées !). Il y a certains boulevards ou pour traverser nous devons nous arrêter deux fois à deux feux différents avant d’arriver de l’autre côté ! C’est un temps à rajouter dans son estimation de trajet piéton. Il ne faut pas louper le coche car les voitures circulent à toute allure. Bref vous l’aurez compris, ce n’est pas une ville ou le piéton est prioritaire ! En tout cas pas en dehors du centre historique. Un fort contraste qu’il est important pour nous de marquer.

underground passages

underground passages

  Lire la suite

Poznàn city

(Resume in english at the end of the article)

A la rencontre de Poznàn

Après deux jours de stop nous voila en ville. Nous arrivons en plein après-midi. Nous n’avons pas de réponse concernant le couchsurfing pour l’instant. Nous trouvons un hostel au détour d’une rue du centre ville. Cette solution nous permet un accès internet jusqu’au lendemain midi pour un prix modéré. En effet nous choisissons l’option grand dortoir de huit lits à 10 euros par personne. Au final nous sommes seuls dans la chambre cette nuit là. Nous profitons d’avoir les sacs posés pour faire quelques courses. Pendant que Raphaël cuisine un bon repas chaud dans la cuisine collective, Laura s’occupe à faire de nouvelles requêtes pour le lendemain.

Après une bonne nuit de sommeil et un réveil vers 9 h, toujours pas de réponse à nos requêtes. Nous décidons de prendre une chambre Air bnb. Cette solution nous revient à 10 euros par nuit. La chance est de notre côté puisque à midi nous sommes dans un studio meublé rien que pour nous. Nous décidons de rester deux nuits et de partir si nous n’avons pas de réponse de couchsurfeurs d’ici là. Nous continuons notre journée, en allant nous balader. C’est un réel plaisir de pouvoir lâcher nos sacs pour deux jours. Nous trouvons enfin des sandales pour Laura. Après quelques courses dans un Biedronka (magasin discount), nous revenons à l’appartement pour une petite pause restauration. L’après midi se termine par un peu de repos et quelques requêtes supplémentaires

Studio air Bnb entrance

Studio air Bnb entrance

Lire la suite

En route pour la Pologne / Poland direction

(Resume in english at the end of the article)

Nous sommes le samedi 16/08. Lever 9h30. Nous commençons à ranger nos affaires et partons récupérer nos tickets de train pour Michendorff. Nous avons discuté la veille avec Fernand du trajet pour la Pologne. Il nous fait découvrir Hitchibase et il s’avère que le point de stop se trouve en dehors de Berlin. Un peu compliqué à pied. Il est déjà 14h quand nous quittons Teepeeland. Pas facile de quitter ce magnifique endroit et ses habitants tout aussi super. Enfin ce n’est qu’un au revoir, nous serons où les trouver la prochaine fois.

Teepee land hidden behind trees

Byebye Teepee land ! ( hidden behind trees)

Lire la suite

Berlin

We spend a week to Berlin. A week full of meetings as usual but also with some bad adventures. Attention the narrative begins …
A summary in English at every end of article  from now … enjoy 🙂

Nous avons passé une semaine à Berlin. Une semaine pleine de rencontres comme toujours mais aussi avec quelques galères. Attention le récit commence…

Un début difficile (9/08)

 

Arrivée à Berlin 15h30. Nous décidons d’aller jusqu’à Alexander platz afin de trouver un point internet pour contacter le couchsurfeur qui peut nous recevoir.

Nous tombons sur un hostel avec le wifi gratuit. Nous lui envoyons un mail pour le prévenir de notre arrivée et nous en profitons pour faire d’autres requêtes pour le reste de la semaine. 19h, nous n’avons pas de nouvelle du couchsurfeur, nous décidons de voir s’il reste de la place à l’hostel pour la première nuit. Et non pas de place ! En même temps en plein mois d’août, fallait s’y attendre ! Ils nous indiquent les autres hostels. Nous nous mettons donc en quête d’un hébergement. Il est 20h et la nuit tombe. Les sacs sont lourds, Laura décide de rester avec les sacs tandis que Raphaël part à la recherche de places dans les hostels des environs. Une heure plus tard, il revient brecouille comme on dit dans le bouchennois. Nous aurions dû y penser, nous sommes samedi soir et c’est les vacances.

Enfin bref, nous nous retrouvons à errer dans les rues. Pas facile de planter la tente en plein centre-ville. Nous partons dans un autre quartier à une heure de marche de là, où se trouvent la plupart des hostels. Il est 2h du matin, nous sommes crevés, et les hostels que nous trouvons sont soit trop cher, soit complet. Nous atterrissons au Odyssée hostel où il n’y a pas non plus de place. Nous négocions avec le barman pour passer la nuit dans le bar et repartir au petit matin. Il y a le wifi, nous en profitons pour vérifier si des couchsurfeurs n’ont pas répondu. Le barman nous offre du lait, et du thé pour tenir la nuit. Très gentil ! Il est 6h, des français rentrent de soirée, nous commençons à discuter un peu. Le temps passe plus vite. Entre-temps, le couchsurfeur nous laisse un numéro pour le joindre. Nous quittons l’hostel à 7h. Nous attendons 10h pour essayer de le joindre mais sans réponse. Nous essayons plusieurs fois dans la journée mais sans réponse. Nous sommes crevés, nous décidons de prendre une chambre dans un hostel du centre pour la nuit. Notre budget de plusieurs jours est flingué, mais au moins nous allons nous reposer.

  Lire la suite

En route pour l’allemagne / Germany direction

Premier jour: Kehl => Frankfort

 D’après Itchiwiki, Kehl est le meilleur spot pour poucer dans cette direction. Effectivement après 20 minutes nous sommes déposés à 50km de là, à Karlsruhe, à une intersection direction Francfort. C’est notre première discussion mixant allemand, anglais, français. C’est très plaisant de pouvoir mettre en pratique les langues. Raphaël rafraichit son allemand, tandis que Laura se met à l’anglais.

Ensuite, très rapidement, c’est Lillo qui nous amène jusqu’une aire d’autoroute près de Mannheim. Là nous subissons notre premier contrôle de police. Bon, vu que nous n’avons rien à nous reprocher cela ne dure pas très longtemps, nos sacoches sont fouillées (avec des gants s’il vous plaît) et nos identités vérifiées. Une fois le contrôle terminé, nous nous mettons en recherche de véhicules allant dans notre direction.

En effet c’est beaucoup plus agréable de discuter plutôt que d’attendre avec une pancarte et le pouce levé. Malheureusement cela prend quand même beaucoup de temps. Deux heures plus tard, alors que nous pensions dormir sur cette aire, c’est Iwan et Tatjana, Russo-Germain qui nous invitent à poursuivre un bout de route avec eux. Il nous déposent sur une aire après Frankfort. Nous avons atteint notre objectif de la journée, nous sommes ravis. Ce dernier véhicule a permis à Laura de travailler son russe. De superbes rencontres. Nous ne les oublierons pas. Il est 21h passé, l’heure pour nous de se reposer et donc de trouver un coin pour poser la tente.

Nous nous éloignons de l’autoroute, mais autour de nous ce ne sont que des terrains privés. Différent de ce que nous avons pu constater en France où nous trouvions toujours un recoin pour dormir ! Nous décidons alors de toquer aux portes afin d’éviter toute esclandre d’un particulier. La première porte fut la bonne. Nous arrivons dans un centre équestre, et par chance, la patronne Astrid parle français. Nous lui expliquons que nous cherchons un endroit pour planter la tente. Elle accepte et nous ouvre les portes d’un petit cabanon pour que nous y passions la nuit ! Nous sommes aux anges ! Nous ne pensions pas que ça marcherait si bien de demander ! Peut-être la chance du débutant ! Quoiqu’il en soit nous sommes invités à venir prendre le petit déjeuner le lendemain à 8h30.

Petit cabanon de campagne

Petit cabanon de campagne

Lire la suite