La west coast Française

 

Lille – > Le Mans – > Angers

 

Nous démarrons notre aventure le vendredi 6 juin 2014. Il fait beau, le temps est avec nous pour faire du stop. Direction porte d’Arras. Après une heure d’attente nous sommes pris par Karim et sa mère. Nous sommes contents, cela commence plutôt bien. Arrivée sur paris à 16h30, Karim nous y dépose. Une petite pause dans un parc et nous voilà reparti. Au bout d’une heure et demie à poucer le long d’un carrefour bondé, nous sommes accostés par un Combi Volkswagen tout bleu. A bord cinq jeunes en route pour une soirée chez des amis. Nous allons jusqu’à la Ferté-Bernard avec eux. Il est 21h et nous sommes à 1h du Mans. On décide de s’arrêter pour la nuit. Après avoir acheté de quoi se restaurer, nous croisons Gaëlle qui propose de nous avancer. Nous lui expliquons que nous voulons dormir dans le coin car nous allons au Mans demain. Il s’avère que Gaëlle et sa mère y vont le lendemain. Du coup nous sommes invités à passer la nuit dans le jardin. S’en suit une soirée discussion sous un ciel étoilé.

La matin chacun vaque à ses occupations (surf sur internet, bolas, découverte du lieu, rédaction d’article pour le Maine libre et courses).

 

La Ferté-Bernard

A quinze heure c’est le départ pour Le Mans. On nous dépose à proximité de notre destination suivante. Ce sont des au revoirs chaleureux. Nous arrivons dans la famille de Raph en fin d’après-midi. Il fait chaud, c’est grillades ce soir !!

Un petit déjeuner et nous voilà parti pour une ballade dans le quartier. Foot, initiation à la slackline et au bolas. Départ 13h direction Angers où nous attendent David et Nathalie. Après un démarrage un peu long, nous rencontrons Michelle et Michel qui nous proposent de nous amener jusqu’à la route d’Angers. Très content, nous avançons doucement mais sûrement. De là un ancien compagnon du devoir, chauffagiste de profession, et ancien adepte du stop, nous conduit jusqu’au péage le plus proche. Une fois au péage on remarque un flux de voiture très faible. Heureusement pour nous, au bout d’une heure, une voiture s’arrête plus loin. Il s’agit d’Hubert, ainsi que sa fille Maimouna et d’un autre ados Rany , qui reviennent du Mans après une compétition d’athlétisme. Hubert est un militant depuis toujours (Larzac, Plogoff, NDDL). Nous échangeons nos contacts. A 17h30 nous étions à Angers. Une vingtaine de minutes de marche et nous voilà comme prévu chez David et Nathalie. Douche, Biafine et fatigue au rendez vous. Mais content d’avoir atteint notre objectif de la journée.

Le lendemain sera une journée de repos et la première étape de création du blog.

 

Angers – > Bordeaux

 

   Après moult réflexions nous décidons de ne pas passer par Notre Dame Des Landes. La vie c’est faire des choix et notre priorité c’est de dire au revoir à nos proches sans prendre trop de retard par rapport au départ initial prévu mi-juillet.

Après un essai le long de la voie rapide en direction de Cholet, l’option de passer par les nationales s’avère nécessaire et concluante. Résultat: au bout de 30 minutes nous sommes pris par Fabrice qui nous amène jusqu’à Cholet nord. Arrivé là-bas, c’est une autre histoire. Peu de passage, et peu de véhicules en direction de Bordeaux. Après deux heures d’attente, un automobiliste s’arrête, mais la veste de Laura reste sur le bord de la route. Arrivé à l’arrêt suivant, Raph décide de repartir dans l’autre sens pour la récupérer. En 2h de temps c’est chose faite. Bon pour l’ego certes, mais on en tire aussi une bonne leçon : Ne jamais trop se précipiter .

De plus Raphaël revient avec Jacques, éducateur dans un foyer d’accueil médicalisé. Il rentre d’une réunion syndicale et nous dépose à la sortie d’autoroute Niort centre.

   8h de sommeil, des fruits, quelques biscuits et nous commençons à poucer. Une heure au péage peu concluante, nous nous dirigeons donc vers les Nationales. Dix minutes plus tard nous sommes pris par Monique une mamie de 80 ans. Monique nous parle de ses compagnons, sa famille, son travail. On en perd la notion du temps. Après une pause casse croûte, Monique propose un échange. Raphaël se retrouve conducteur. Même pas le temps de sortir son permis que les clés sont dans ses mains. La confiance règne, c’est plus que plaisant. 4h30 passées ensemble c’est le moment de quitter Monique. Nos coordonnées échangées, nous espérons la revoir à Lorient quand nous en aurons l’occasion.

Expression de la grand-mère de Monique :

« Dis moi ce qui te tend au ventre pour pas que ça te remonte au nez »

 

Pause casse croûte avec Monique dans les marais poitevin

Pause casse croûte avec Monique dans les marais poitevin

Nous sommes maintenant à 20km de Bordeaux. Après 10 minutes nous sommes pris par Vazic et déposé à un centre commercial proche du centre ville. Un dernier véhicule nous expédie dans le centre de Bordeaux. Nous voila en direction du quartier St Jean pour aller saluer Marine. Retrouvailles et soirée Molky. A notre grand plaisir.

Trois jours de farniente et le pleins de good vibes. Il est temps pour nous de repartir.

 

Bordeaux – > Nîmes

 

Vendredi 13 juin, itinéraire prêt! petits pains au chocolat, et départ pour poucer.

10h30 arrivée sur place déjà 4 autres auto-stoppeurs.

A 11h changement de place pour être pris par Stéphanie. Nous arrivons à la Brède à 15 km de Bordeaux. La galère commence, deux heures d’attente, il fait grand soleil, ça cogne. Vers 13h30, Ali nous prends après sa journée de travail. Il nous invite à boire un verre et manger une glace chez lui avant de repartir . Ali nous indique le chemin pour rejoindre notre route. Une rencontre très motivante et nous repartons de plus belle.

A 15h un groupe de jeune adepte du stop nous amène jusqu’au péage de Langon.

Cédric maraîcher bio nous dépose à Agen. Nous serons rapidement pris par Philippe spéléologue amateur allant à Toulouse.

18H Toulouse => Narbonne avec Véronique et son frère pour un week-end entre frères et sœurs.

19H30 Narbonne => Béziers, une adepte du vélo qui rentre du travail, nous amène jusqu’au péage de Béziers.

20H, Nous ne sommes plus qu’à 130km de notre objectif. Pause repas et petit moment de concertation. On se donne une heure pour avancer, s’il n’y a pas de résultat on campe et la suite le lendemain. 15 min plus tard, nous voilà de nouveau en route emmené par Farah et son compagnon qui reviennent d’un entretien d’embauche. Arrivée sur Nîmes 22h. On est épuisés mais content de cette journée, de ces rencontres.
Allez! C’est l’heure du Petit apéro et du bon repas chaud avant une bonne nuit de sommeil .

Nous voilà à Nîmes pour deux semaines..

La suite au prochain épisode…

Publicités

2 réflexions sur “La west coast Française

  1. ola les Nomadworldiens !

    Petit coucou de Nîmes, pour dire que je pense très fort à vous , et je suis prête à télécharger le prochaine épisode !!
    A vite ici ou ailleurs… mille belles pensées vous accompagnent !
    « On ne va jamais aussi loin que lorsqu’on ne sait pas où l’on va. » Christophe Colomb
    Bizzzzzzzzzz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s